Jump to content
Paul Estanyol

Plainte contre gendarmerie

Recommended Posts

Nom/Prénom RP du joueur visé : Deux patrouilles de gendarmerie vers 4h15


Raison de la demande : Aux alentours de 4h15 (heure HRP 14/08 heure française) le deux patrouilles de gendarmerie s'en son pris a mon collègue (Toyo Hottin) et moi pendant que nous pilotions mon hélicoptère au alentour de la route principal, en face de l'entreprise Royal Tabacco, ont sans sommation on tué mon partenaire et m'on sérieusement amoché alors que j'étais en train d'atérrir pour savoir le pourquoi il nous tirais dessus , mis en fourrière mon hélico et m'ont laisser errant au bord de la route toujours vivant en train de me vider de mon sang. J’exige une sanction et le remboursement de la mise en fourrière (200 000), c'est du non respect des lois et de l'abus de pouvoirs, merci.


J'invite aussi les gendarmes qui se reconnaîtront à lire la section Sommation dans le règlement général de l'île.
 

Citation

Quatre types de sommation sont autorisées :

La première :  la sommation orale (elle peut être effectuée en radio.).
Elle doit être claire et précise, elle consiste à faire comprendre à l’interlocuteur adverse.
Que sa vie est en danger, une atteinte à la vie doit être obligatoirement effectuée
(Exemple : “Mets les mains sur la tête ou t’es mort”).

 

La seconde : La sommation par message.

Vous pouvez envoyer un message à la personne que vous souhaitez sommer en lui faisant comme précédemment une atteinte à la vie claire et précise.

 

La troisième :  La sommation par tirs.
Vous devez tirer 3 coups de feu en l’air ou à côté du véhicule puis si la personne ou le véhicule ne s’arrête pas ou ne montre aucun signe de coopération après 10 secondes, vous pourrez alors effectuer des tirs de neutralisation. 
 

La quatrième : La sommation coup de poing/tatane/menottage.

Pour cette sommation, le groupe qui l'effectue doit attendre que l'autre groupe réplique (par des tirs directs ou par une sommation) avant d'engager le combat. Attention, pour le groupe du joueur qui a été assommé ou menotté, si ses membres décident d'engager le combat, ils ne doivent pas condamner la vie de leur membre assommé

(Art.12).


Preuves (vidéo/photo) des faits reprochés : aucune preuve, plusieurs témoins présents dont mon collègue et moi même.

Le fais que je n'ai pas de preuve n'agisse pas en ma faveur mais venant d'arriver sur l'île dimanche, en temps que civil je n'ai pas que ça a faire d'emmerder les gens et de me faire tuer pour rien sans raison, alors que je cherche juste a me faire de l'argent et a me balader sur l'île en hélico et en voiture en compagnie de mon collègue.

 

Edited by Paul Estanyol
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Des sommations TIR on était faite a ton encontre, nous étions sur une zone de conflit armées, 3 tirs on était fais dans ta direction tu est rester en vol au dessus tu a était descendu.

 

 

Cordialement J.Torrento

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, James Torrento a dit :

Bonjour,

 

Des sommations TIR on était faite a ton encontre, nous étions sur une zone de conflit armées, 3 tirs on était fais dans ta direction tu est rester en vol au dessus tu a était descendu.

 

 

Cordialement J.Torrento

Bonjour, 

 

Les seuls tirs qui ont été fais vers nous c’est vers mon collègue que vous avez tué alors qu’on atterrissaient pour savoir pourquoi, 2 civil dans un hélico, sans armes, en pilote et co pilote, on étaient menaçant ? Aucunement.

 

Et je savais qu’il n’y aurais aucune suite contre vous mais je tenais à m’expliquer et faire une preuve écrite. 
 

juste une question, vous avez descendu mon collègue, moi je pissais le sang, j’ai mis les mains dans le dos vu qu’on me l’a demander, vous m’avez fouiller, mis mon véhicule en fourrière et vous êtes partis, sans me soigner, sans vous expliquer, pour des gendarmes c’est limite limite et je ne suis pas le seul à le penser.

 

En arrivant sur l’île je me suis dis ça a l’air tranquille pas besoin de gopro, j’ai croisé des civils, des bandits et des rebelles, tous on discutés sans faire de problème, je croise la gendarmerie, plouf un mort et mon véhicule mis en fourrière. 
Je n’aurais jamais penser devoir enregistrer pour me protéger de la gendarmerie. 
 

Bonne journée. 

Edited by Paul Estanyol
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×